repères, Il y a des valeurs........

repères, Il y a des valeurs........

Lutte contre la vie chère/Il y a du monde le 14 mai dans la rue

Lutte contre la vie chère

Du monde et des casseroles dans la rue

Les syndicats étaient à leur deuxième jour de grève le 14 mai. En effet, ils avaient décidé de consacrer cette journée à la Coalition contre la vie chère en observant des marches sur toute l'étendue du territoire national. A Ouagadougou, les marcheurs étaient munis de casseroles, d'assiettes et de sacs vides comme pour dire qu'il n'y a plus rien à préparer dans les ménages. Vu la foule de travailleurs qui a arpenté les rues de la capitale, nous pouvons  dire que le mouvement contre la vie chère va en grandissant. Mais le gouvernement n'a certainement pas la même lecture de la situation. Tout en demandant la levée du mot d'ordre à travers une lettre confidentielle au départ adressée aux syndicats, le gouvernement a fini par publier cette dernière dans la presse. Dans cette lettre, le gouvernement ne donne rendez-vous aux syndicats qu'en septembre 2008. Cette attitude montre qu'il n'y a pas encore une urgence au dialogue social et nous plonge dans des interrogations. Pourquoi le gouvernement fait-il la sourde oreille? Veut-il gagner les syndicats à l'usure? Il devrait avoir des raisons suffisantes pour se comporter de la sorte. Dans la lutte, on aime à dire que tout est fonction du rapport de force. C'est aux syndicats de l'imposer. Tout laisse croire qu'ils sont sur la bonne voie avec des facteurs militant en leur faveur. En effet toutes les mesures gouvernementales n'ont pas eu d'effets sur la vie chère. La preuve, le sac de riz se négocie à près de 20000 FCFA.

BEN YOUSSOUF 



15/05/2008
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres