repères, Il y a des valeurs........

repères, Il y a des valeurs........

REN-LAC/Appel à un effort national contre la corruption

RENLAC

 

Appel à un effort national contre la corruption

 

Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) a lancé le 29 octobre dernier une souscription nationale au cours d'une conférence de presse à son siège. Cette souscription n'est qu'une contribution citoyenne au financement de son plan stratégique 2007-2010.

 

Le REN-LAC mène la lutte contre la corruption il y a près d'une décennie au Burkina. Il a déjà à son actif la réalisation de deux plans stratégiques (1998-2001, 2003-2007) avec le soutien des partenaires techniques et financiers. Pour son troisième plan stratégique, le REN-LAC entend apporter une touche particulière en demandant aux Burkinabè qui croient en la lutte contre la corruption de mettre la main à la pâte. Les besoins financiers s'élèvent à environ 663 millions de francs CFA. Selon les premiers responsables du REN-LAC, le budget est bouclé à 95% et la souscription pourrait apporter les 5% restants. Le REN-LAC vise deux objectifs à travers cette souscription: «susciter la contribution financière des militants et sympathisants des organisations de la société civile, des administrations publiques, des associations patronales et des entreprises, de la représentation nationale et locale, de la presse et de tout citoyen qui souhaite renforcer la lutte contre la corruption au Burkina Faso. Compléter la mobilisation des ressources humaines et matérielles des citoyens par la mobilisation financière». Répondant aux inquiétudes des journalistes, le Secrétaire Exécutif, le Professeur Blaise Sondo a assuré que malgré cette souscription «le REN-LAC souhaite jouer un rôle de contre-pouvoir, aiguillonner les pouvoirs publics à travers la dénonciation de toutes les dérives et en proposant des solutions qu'il considère réalisables».

Le nouveau plan stratégique repose sur cinq axes majeurs: Produire des connaissances fiables en vue de mieux orienter les activités de lutte anti-corruption ; conscientiser, informer et organiser des citoyens et des communautés contre la corruption ; mener des actions de plaidoyer et de lobbying en vue d'influencer les politiques de lutte contre la corruption : renforcer les capacités organisationnelles, opérationnelles et institutionnelles du réseau ; suivre et évaluer des activités de lutte anti-corruption.

Le REN-LAC tente une expérience qui lui permettra de mesurer l'adhésion des Burkinabè à la lutte contre la corruption qui est une lutte de longue haleine. Le REN-LAC estime que les principaux acteurs et  les premiers bénéficiaires devraient faire montre d'une contribution exemplaire pour que l'action engagée soit pérenne et renforcée par des appuis extérieurs.

N.Y

 



05/11/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres