repères, Il y a des valeurs........

repères, Il y a des valeurs........

Médias/ Liermé Dieudonné Somé n’est plu

Médias

Liermé Dieudonné Somé n’est plu

 

Le directeur de publication du journal L’Indépendant, Liermé Somé nous a quitté dans la nuit du dimanche 25 novembre à la suite d’une longue maladie. Nous reprenons à cet effet l’oraison funèbre du personnel de L’Indépendant.

 

Mon cher directeur de publication,

 

En ce moment de grandes émotions, les mots me manquent pour t’exprimer le rôle que tu assumes à la tête du journal L’Indépendant depuis 2002.

Nous retenons de toi, un patron qui n’avait jamais fait la différence entre toi et son personnel. De tout temps, ton bureau est resté ouvert à tous ceux d’entre nous qui désiraient te parler soit de la vie du journal ou de leurs propres problèmes.

Nous retenons de toi, un journaliste qui avait foi en son métier et qui le pratiquait avec dévouement. Un dévouement qui frisait parfois la témérité. Tu as mis ta plume au service du faible, de l’opprimé, de la veuve et de l’orphelin, de la démocratie, de la justice, de l’égalité et de l’équité.

Tu étais en phase avec les idées de Norbert Zongo, le fondateur du journal. En cela, tu as mené de nombreuses enquêtes qui ont conduit à la publication de nombreux articles. Ces articles ont permis d’ébruiter des assassinats, de démanteler des réseaux de fraudeurs, de faussaires et contrefacteurs dans le domaine des cyclomoteurs et de l’or malgré la souffrance due à ton état de santé. Tu as jeté tes dernières énergies pour que le journal paraisse chaque mardi jusqu’au jour où tu nous a quitté pour un congé médical. Ton destin a décidé que tu ne reviendras plus jamais parmi nous pour qu’ensemble nous continuions le combat.

 

Mon cher directeur de publication,

 

Tu es donc parti à un moment où nous avons tant besoin de toi. Mais nous faisons le serment de continuer ce qui était le plus cher pour toi c’est-à-dire l’avènement d’une société burkinabè plus juste et plus équitable qui te tenait tant à cœur.

 

Mon cher directeur de publication,

 

Repose en paix et que la terre libre du Burkina que tu as toujours vaillamment défendue te soit légère.

 



27/11/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres