repères, Il y a des valeurs........

repères, Il y a des valeurs........

Alternance- Démocratie et Justice /Le groupe parlementaire fait son bilan

Alternance- Démocratie et Justice

Le groupe parlementaire fait son bilan

 

Le groupe parlementaire « Alternance- Démocratie et Justice » a fait le point de leur première session le 31 janvier dernier au siège du Parti Africain de l’Indépendance (PAI). Ce bilan était placé sous le signe du respect des engagements pris avec la presse.

 

Le président du groupe Maître Bénéwendé Sankara a énuméré leurs acquis en ces termes : « Dans notre rôle de contrôle de l’action gouvernementale, nous avons posé 4 questions d’actualité touchant diverses préoccupations de nos populations dont la liquation de la BACB et la BIB, les droits des militaires, la loi d’orientation de l’éducation et le problème céréalier ». Avant d’ajouter que « Il faut le souligner avec force, amené le gouvernement à faire la péréquation des prix des céréales qui demeurent tout de même excessifs de nos jours au regard du pouvoir d’achat de nos populations confrontées à la cherté de plus en plus grandissante du coût de la vie (augmentation tous les jours des prix de tous les produits de première nécessité). Nous avons aussi par notre protestation véhémente, amené également le gouvernement à retirer son projet de loi d’envoi d’un contingent de soldats burkinabè pour assurer la protection du Premier ministre de Côte d’Ivoire, Monsieur Guillaume Soro » Le groupe parlementaire a montré qu’il était seulement critique mais a tenu à : « saluer les initiatives du Premier ministre Tertius Zongo de venir au parlement pour contribuer à rehausser le débat parlementaire ».

 

Les questions pendantes

Maître Sankara a déploré « le refus de reconnaître un chef de file de l’opposition qui aurait permis un véritable dialogue politique dont a besoin aujourd’hui notre peuple pour consolider sa démocratie ». A la question de savoir quelle force dispose le groupe parlementaire pour faire aboutir cette reconnaissance, Maître Sankara a répondu : « Nous n’avons une force autre que la loi. La loi existe mais elle a été vidée de son contenu. Pourquoi elle n’est pas appliquée ? Depuis son vote, il y assez de partis qui auraient pu assumer ce rôle, c’est fait à la tête du client ».

Quant à la révision du Code électoral qui s’annonce, Maître Sankara : « Il a été révisé trois fois. Nous pensons qu’il faut aller au delà pour revoir les reformes politiques et institutionnelles. Nous nous réjouissons que des partis de la mouvance tels que le PARIS et le RDM aient demandé la refonte des institutions. Le débat est relancé au niveau de l’opposition. Les partis se retrouveront pour faire des propositions ».Cette conférence de presse, le groupe parlementaire « Alternance- Démocratie et Justice » l’a mise à profit pour un message de solidarité à l’endroit de la presse : « Vos succès étant les nôtres, je formule également les vœux que l’année 2008 soit celle d’un ancrage véritable de la démocratie qui a un plus grand besoin d’approfondissement à travers le pluralisme et le professionnalisme de l’information, mais surtout à travers l’équilibre et l’équité dans son traitement, qui accordera une place prépondérante à la liberté et à l’indépendance du journaliste en lui assurant bien sûr les moyens nécessaires à sa liberté d’expression. Notre groupe parlementaire voudrait ici donc, saluer le courage des journalistes qui se battent dans des conditions de travail précaires pour promouvoir les valeurs démocratiques que nous défendons tous ».Un confrère leur a demandé pourquoi il n’initierait pas une question orale sur l’état d’avancement de la convention collective et de la carte de presse ? Au président du groupe de répondre : « Nous allons prendre en compte votre préoccupation à la prochaine session ». Aux journalistes de chercher à en savoir si la promesse a été tenue au prochain bilan du groupe parlementaire.

N.Y  

 

 



04/02/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres